Il n'y a point de chemin vers le bonheur. Le bonheur, c'est le chemin.

La destination est un mirage. Ceux qui l’atteignent voudront aller plus loin parce qu’il ne seront pas remplis durablement de la satisfaction. Le scarabée fait du chemin son but, chaque jour il mesure son effort et célèbre son progrès, se nourrit de ce qu’il a appris, vit chaque pas dans sa réalité et non pas dans le rêve.

C'est ce qui manque qui donne la raison d'être.

Nous ne sommes qu’une poussière dans l’univers, une particule dans l’immense énergie du monde. Notre énergie nous vient de lui et nous lui rendrons losque nous disparaîtrons. Puissions nous lui rendre au centuple par notre quête de vie. Comme le scarabée nourrit et guide la sagesse des autres, il est le premier à rechercher la complétude de la lumière.

La bonté en parole amène la confiance. La bonté en pensée amène la profondeur. La bonté en donnant amène l'amour.

La bonté n’est rien d’autre que sa capacité à émettre une énergie positive. Parole, pensée et don ne sont autre que les fréquences des ondes émises, confiance, profondeur et amour, la chaleur que dégage l’impact de l’énergie sur les cibles que nous sommes. Comme le scarabée porte-bonheur rayonne par tout le spectre de l’énergie, il nous invite à être à sa nature.

La vie est une succession de changements naturels. Ne résistez pas car cela ne générera que des soucis. Laissez la réalité être la réalité. Laissez faire naturellement les choses.

La résistance au changement est naturelle chez certains, elle contribue à la stabilité du monde. Mais la capacité à changer est aussi vitale pour rester en harmonie avec l’énergie du monde qui est à la fois matière et lumière : stabilité et mouvement. Le scarabée participe et entretien à la dynamique des écosystèmes par son génie et sa sagesse, par son envol et sa marche résolue.

Si quelqu'un t'a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre.

La rancune est une énergie négative, elle nous affaiblit. Mieux vaut alors s’en remettre au temps. Un jour ou l’autre, l’offenseur aura un retour de baton. Plus généralement, le scarabée ne dépense pas d’énergie à convaincre ceux qui ne veulent pas l’être, le temps lui donne raison et il le sait.

Savoir se contenter de ce que l'on a : c'est être riche.

Le génie nait souvent de la contrainte et l’abondance nait de notre capacité à nous rendre compte que nous sommes riches. Riches de sagesse, d’énergie bienveillante, de volonté. Savoir se contenter de ce que l’on a ne veut pas dire rester dans sa zone de confort et se plaindre de notre misère. Le scarabée est humble mais n’en est pas moins ambitieux.

L'échec est le fondement de la réussite.

Réussir, c’est échapper aux mille occasions d’échouer. Alors, si un échec est une leçon pour s’améliorer, rechercher l’échec est une erreur car une perte de temps. Le scarabée ne craint pas l’échec car il en tire enseignements mais surtout renforce sa capacité à avancer.

Ceux qui savent ne parlent pas, ceux qui parlent ne savent pas. Le sage enseigne par ses actes, non par ses paroles.

Les mots, si tant est qu’ils soient justes, dessinent le chemin mais ne vous mettront pas sur le chemin. Pire, ils vous donneront l’illusion que le chemin est à vous. Lorsque vous voyez le scarabée sur le chemin, il vous montre la voie, il vous démontre qu’elle est à votre mesure puisqu’elle est à la sienne.

Les mots de vérité manquent souvent d'élégance. Les paroles élégantes sont rarement vérités.

La vérité n’est que lumière, quel que soit le chemin qui nous emmène à elle. L’élégance est un chemin détourné que l’on indique souvent pour nous perdre ou dans l’intention de nous faire oublier sa réalité. Mais le scarabée est capable de prendre tous les chemins, sombres ou éblouissants alors l’élégance est un risque qu’il n’a pas besoin de courir.

Pin It on Pinterest

Share This